Biden se frotte au "tueur" Poutine - Reportage #cdanslair 16.06.2021

C dans l'air · 411,118 views
Ambiance guerre froide à Genève. Après des mois d’escalade verbale et de tensions entre la Russie et les États-Unis, Vladimir Poutine et Joe Biden se rencontrent cet après-midi en terrain neutre. Mais les deux chefs d’État s’apprécient peu et les sujets de discorde sont nombreux.  
 
Ukraine, Bélarus, sort de l’opposant russe emprisonné Alexeï Navalny, projet Nord Stream 2, armement stratégique, cyberattaques… Sur tous ces dossiers, les discussions s’annoncent âpres et difficiles entre deux hommes adeptes du franc-parler et des formules cinglantes. Ainsi dans un entretien au New Yorker, Joe Biden a révélé qu’au cours de leur premier face-à-face en 2011, lorsqu’il était vice-président de Barack Obama, il a déclaré au Premier ministre de l’époque : "Je vous regarde dans les yeux et je ne pense pas que vous ayez une âme." Ce à quoi Vladimir Poutine a répondu : "Nous nous comprenons". Ou encore, plus récemment, quand le président des États-Unis a répondu sans hésiter à une question d’un journaliste : "Poutine est-il un tueur ?""Oui je le pense et vous verrez bientôt le prix qu’il va payer". Là encore, la réponse du chef du Kremlin ne s’est pas fait attendre. Le lendemain, Vladimir Poutine s’est invité à la télévision et a affirmé : "C’est celui qui le dit qui l’est".
 
Pour autant, après six mois d’échanges mordants par médias interposés, ces dernières semaines des deux côtés on a semblé vouloir renouer le dialogue. "Le moment de la désescalade est venu" a estimé le mois dernier Joe Biden. "Les relations russo-américaines sont actuellement dans l'impasse, la situation est proche d'être critique. Il faut faire quelque chose", a affirmé hier Iouri Ouchakov, proche conseiller de Vladimir Poutine. C’est donc armés de meilleurs intentions que les deux hommes se retrouvent pendant quatre heures aujourd’hui pour évoquer les sujets qui fâchent et les "lignes rouges" à ne pas franchir.
 
Pas de grandes annonces néanmoins à attendre. Aucune conférence de presse commune n’est d’ailleurs au programme. Mais cette rencontre a un objectif dans la durée : rendre les relations entre les deux pays plus "stables et prévisibles".
 
Alors quels sont les enjeux de cette rencontre entre Joe Biden et Vladimir Poutine ? Pourquoi le gazoduc Nord Stream 2 est-il une source de tensions entre Russes, Américains et Européens ?
 
Invités :
 
- François Clemenceau, rédacteur en chef du service étranger –  Le Journal du dimanche
- Tatiana Kastoueva-Jean, directrice du Centre Russie/NEI de l’Institut Français des Relations Internationales
- Jean-Dominique Giuliani, président de la Fondation Robert Schuman et de l’ILERI
- Nicole Bacharan, historienne et politologue spécialiste des Etats-Unis, auteure de "First Ladies"

Retrouvez-nous sur :
| Notre site : http://www.france5.fr/emissions/c-dans-l-air
| Facebook : https://www.facebook.com/Cdanslairf5/  
| Twitter : https://twitter.com/CdanslairF5   
Pas un événement important qui ne soit évoqué, expliqué et analysé dans C dans l’air. Tout au long de la semaine, les deux journalistes donnent les clés pour comprendre dans sa globalité un événement ou un sujet de première importance, en permettant aux téléspectateurs d'intervenir dans le débat ou de poser des questions par SMS ou Internet. Caroline Roux est aux commandes de l'émission du lundi au jeudi et Axel de Tarlé prend le relais le vendredi et le samedi.  
Diffusion : tous les jours de la semaine à 17 h 45  
Rediffusion : tous les jours de la semaine à 22 h 30  
Format : 65 minutes